Statistiques et contrôle social

La question du chiffre dans la lutte contre l’avortement en France (1890-1950)
par Fabrice Cahen

Historien, chercheur à l’Institut national d’études démographiques (INED, Paris)

Jeudi 1er décembre 2016 | IRHiS (Lille), salle de séminaire | 17h-19h

Conférence organisée à l’occasion de la parution de Gouverner les mœurs. La lutte contre l’avortement en France, 1890-1950, Paris, éd. de l’INED, 2016.

gouvernermoeurs_fcahenPrésentation de l’éditeur : « Pratique secrète prohibée jusqu’en 1975, l’avortement « criminel » fit l’objet d’une lutte acharnée qui, de la fin du XIXe au milieu du XXe siècle, occupa une foule de protagonistes et mobilisa d’importants moyens privés et publics. La tentative d’éradication de ce « fléau social », orchestrée jusqu’aux plus hauts sommets de l’État, relève d’une histoire conjointe des savoirs scientifiques, des institutions politiques et des groupes militants et professionnels. Continuer la lecture de « Statistiques et contrôle social »

Histoire et humanités numériques : vers de nouvelles approches collaboratives ?

Vendredi 21 octobre 2016 | 16h-19h | MESHS (Lille) – Salle 02

La mobilisation d’outils et de démarches issus du champ des humanités numériques offre des pistes particulièrement fécondes pour un renouvellement des pratiques collectives en sciences humaines et sociales. Dans le cadre du projet AGLOS, Franziska Heimburger et Sébastien Poublanc interviendront le 21 octobre 2016 à la MESHS de Lille pour présenter deux projets collaboratifs en histoire contemporaine. Continuer la lecture de « Histoire et humanités numériques : vers de nouvelles approches collaboratives ? »

The Social Sciences of Quantification

51grfwnuinlÀ paraître courant octobre en version papier, l’ouvrgage dirigé par Isabelle Bruno, Florence Jany-Catrice et Béatrice Touchelay, The Social Sciences of Quantification. From Politics of Large Numbers to Target-Driven Policies est d’ores et déjà accessible au format ebook sur le site de Springer.

Présentation : This book details how quantification can serve both as evidence and as an instrument of government, whether when dealing with statistics on employment, occupational health and economic governance, or when developing public management or target-driven policies. In the process, it presents a thought-provoking homage to Alain Desrosières, who pioneered ways to study large numbers and the politics underlying them. Continuer la lecture de « The Social Sciences of Quantification »

Maths & Stats en Chine au 20e siècle

Le premier séminaire organisé par le projet AGLOS aura lieu le 30 septembre 2016 :

Mathématiques et statistiques
un rapport difficile au 20e siècle en Chine

par Andrea Bréard

Cluster of Excellence Asia and Europe in a Global Context, Ruprecht-Karls-Universität Heidelberg | Laboratoire Paul Painlevé – UMR CNRS 8524 – Université Lille 1

À la fin de la période impériale en Chine, les sciences comme les statistiques faisaient partie des ‘savoirs concrets/solides/réels’ (shixue  實學), comme outils essentiels du pouvoir politique, mais les mathématiques n’étaient pas encore une discipline avant le début du 20e siècle. Continuer la lecture de « Maths & Stats en Chine au 20e siècle »