AGLOS

L’ambition première du projet Approches GLObales des Statistiques (AGLOS) est d’amorcer la structuration d’un réseau international et interdisciplinaire de recherches sur la statistique, entendue au sens large des pratiques de quantifications, aux temps modernes et contemporains.

En dépit de quelques exceptions notables (Brian, 1994 ; Desrosières, 1993) les statistiques ont longtemps été étudiées soit par une focalisation sur leur histoire « interne » (autour des questions relatives aux méthodes mathématiques ou aux techniques de traitement des données) soit par une focalisation sur leur histoire externe (autour des questions relatives à la genèse, au fonctionnement et aux usages des systèmes nationaux de statistique administrative, les quantifications étant abordés comme des phénomènes sociopolitiques ou socioéconomiques). Il existe ainsi de facto une forme de clivage entre sciences statistiques mathématiques et sciences humaines et sociales que le projet AGLOS ambitionne de dépasser par la constitution d’un réseau international pluridisciplinaire combinant les approches qui entendent les statistiques aussi bien comme des constructions sociales que comme des « faits » numériques.

C’est là le premier défi que ce projet souhaiter relever : celui d’une approche « globale » de l’histoire des statistique, fruit d’un dialogue entre chercheurs de venant d’horizons disciplinaires très différents : de l’histoire à l’économie, en passant par la philosophie et les mathématiques statistiques. En parallèle, le projet AGLOS ambitionne de relever un second défi renvoyant à une autre signification accordée ici à l’adjectif « global ». Si l’étymologie a longtemps justifié un appareillage solide de l’analyse du développement des statistiques publiques à l’étude de la construction des États, il est aujourd’hui patent que cela a pu conduire à négliger l’importance de la porosité entre processus de quantification publics et privés d’une part ; et à une focalisation sur les systèmes nationaux, bien que quelques travaux pionniers aient engagé des réflexions comparatives (Beaud & Prevost, 2000) attentives à l’internationalisme statistique et à la circulation des modèles nationaux (Brian, 2002 ; Labbé, 2009), souvent oublieuse des sociétés non-occidentales.

En construisant collectivement le projet AGLOS, nous avons ainsi décidé de réunir nos approches disciplinaires en prenant comme point de départ nos expertises respectives sur les statistiques publiques des temps modernes et contemporains pour interroger la pertinence, les enjeux politiques et les articulations épistémologiques des catégories statistiques administratives d’État et des quantifications privées. Il s’agit ainsi de s’interroger sur la capacité de la statistique, ses finalités (construction des catégories, vertu prédictive) et les valeurs dont elle est porteuse (éthique des statisticiens) à s’adapter au changement de paradigme contemporain.

*

Notre volonté de structurer un réseau international et interdisciplinaire de recherches sur la statistique et les processus de quantification s’incarnera d’abord dans la construction d’une plateforme numérique d’échanges de références bibliographiques et de documentation.

En effet, si à plus long terme l’horizon d’un tel projet pourra être celui de la constitution d’une association internationale, il nous semble que, dans un premier temps, un tel réseau doit trouver une structuration dans la constitution et la diffusion d’une bibliographie collaborative

Une telle démarche constituera, le cas échéant, une première étape vers un objectif de plus long terme : l’élaboration collective d’un Dictionnaire encyclopédique de la Statistique. Sur la base des travaux amorcés par l’équipe constituée autour du projet, il s’agira de développer un réseau le plus large possible afin de proposer la réalisation d’une encyclopédie pluridisciplinaire de la statistique en ligne et en libre accès.


Auteur : Émilien Ruiz

Maître de conférences à l'Université de Lille 3 | En savoir plus...

1 pensée sur “AGLOS”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *