Faire preuve par le chiffre ? #SSQ_S01-E02

La deuxième séance du séminaire Sciences sociales de la quantifications (SSQ) s’est tenue à la MESHS de Lille le 06 mars 2018 de 17h à 19h. Arthur Jatteau nous y a présenté un exposé intitulé : Faire preuve par le chiffre ? Le cas des expérimentations aléatoires en économie


L’intervenant :

Arthur Jatteau est maître de conférence en sociologie et économie à l’université de Lille et membre du Clersé (UMR CNRS 8019).


Résumé/Annonce :

Méthode d’évaluation d’impact, les expérimentations aléatoires visent à atteindre un niveau élevé dans l’administration de la preuve, c’est-à-dire une validité interne forte. Cet article vise à questionner la pertinence d’une telle affirmation, en étudiant les expérimentations aléatoires telles qu’elles se font. Pour cela, il s’appuie essentiellement sur des entretiens. L’article montre que la production de chiffres est largement décontextualisée (particularités du terrain peu prises en compte, « traitement » mal connu) et que la réflexivité demeure réduite. Cela invite à nuancer la qualité de la preuve produite par les expérimentations aléatoires.


Support de la présentation :

Pour télécharger le PDF, cliquez ici


Captation audio/vidéo :

(si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez ici)


Pour aller plus loin :

L’intervention consistait en la présentation et la discussion d’un article à paraître, dès publication, nous mettrons à jour ce billet pour renvoi à la référence du papier.


Auteur : Émilien Ruiz

Maître de conférences à l'Université de Lille (IRHiS, UMR CNRS 8529)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *